SiĂšge Administratif:

Horaires

Du lundi au vendredi de 08h30 à 13h  L'après-midi sur rendez-vous

Téléphone

05 - 90 - 83 - 43 - 28

05 - 90 -83 - 43 - 28

LycĂ©e FĂ©lix Proto RĂ©s. Les CanneliĂšres - Morne l'Epingle 97139 Les Abymes

1 2 3

LA FORMATION PROFESSIONNELLE COMME LEVIER DE PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE- Part1

01/11/2021

LA FORMATION PROFESSIONNELLE COMME LEVIER DE PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE- Part1

 

La formation professionnelle comme levier de performance de l’entreprise

 

La loi Avenir Professionnel de 2018 a profondĂ©ment rĂ©formĂ© la formation professionnelle, avec pour objectif de faciliter et simplifier l’investissement des employeurs avec et pour leurs salariĂ©s.
Renforcer sa politique de professionnalisation permet Ă  l’employeur de donner plus de perspectives Ă  ses salariĂ©s, tout en crĂ©ant de la valeur pour son entreprise.

 

Face Ă  une Ă©volution constante de la formation professionnelle, activer le dispositif de formation le plus pertinent et efficace pour son entreprise ne s’avĂšre pas toujours simple. 

 

La formation professionnelle, outil stratĂ©gique au service de la performance et de la compĂ©titivitĂ© de l’entreprise ? DĂ©cryptage !

 

 

Sommaire - Part I

 

1 - La GPEC, outil de pilotage pour améliorer la performance

 

2 - Accompagner la mobilitĂ© et la reconversion professionnelle : une responsabilitĂ© sociale de l’entreprise

 

 

Sommaire - Part II


3 - L’AFEST, un dispositif adaptĂ© aux nouveaux salariĂ©s et aux petites entreprises


4 - Se former en contexte COVID

 

 

 

1 - La GPEC, un outil de pilotage pour améliorer la performance

 

 

a.    DĂ©finition


La Gestion PrĂ©visionnelle des Emplois et des CompĂ©tences se dĂ©finit comme une dĂ©marche prospective visant la performance de l’entreprise, Ă  travers l’évolution et/ou l’amĂ©lioration de ses environnements Ă©conomique, technologique, social et juridique.
Cette dĂ©marche vise Ă  adapter – Ă  court et moyen termes – les emplois, les effectifs et les compĂ©tences des salariĂ©s aux exigences pour faire face Ă  ces Ă©volutions.

 

 

b.    Enjeux de la GPEC pour l’entreprise


En faisant de la GPEC un outil de gestion prospective des ressources humaines, les entreprises accompagnent ainsi le changement. Elle permet en effet d’apprĂ©hender les questions d’emploi et de compĂ©tences, et de construire collectivement des solutions transversales rĂ©pondant simultanĂ©ment aux enjeux de tous les acteurs concernĂ©s : les entreprises, les territoires et les actifs.


PrĂ©voir les emplois et les compĂ©tences permet de : 

 

 

 

 

c.    Les Ă©tapes de la GPEC


Selon le Code du travail (article L 2242-20), mettre en place une GPEC est obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariĂ©s. La nĂ©gociation doit avoir lieu tous les 3 ans et porte notamment sur la mise en place d’un dispositif de GPEC et les mesures d’accompagnement identifiĂ©es (Ă©valuation professionnelle, formation, recrutement, mobilitĂ© gĂ©ographique et professionnelle).

 

 

Toute entreprise, quelle que soit sa taille, est cependant concernée par la GPEC.

 

 

 

La démarche se déroule en plusieurs étapes :

 

1.    L’entreprise rĂ©alise d’abord un diagnostic complet de ses mĂ©tiers et des compĂ©tences dĂ©tenues par les salariĂ©s, ainsi que des outils dĂ©jĂ  utilisĂ©s dans le cadre de la gestion des ressources humaines (rĂ©fĂ©rentiels mĂ©tiers, fiches de poste, grilles d’entretiens
). Elle peut s’appuyer, pour ce faire, sur les travaux de l’Observatoire prospectif des mĂ©tiers et des qualifications de sa branche.

 

2.    En fonction de sa stratĂ©gie Ă  moyen et long termes et du contexte (Ă©conomique, social, technologique, rĂ©glementaire), l’entreprise identifie les emplois et compĂ©tences futurs afin de mesurer les Ă©carts avec l’existant. Pour cette Ă©tape, un accompagnement externe (consultant spĂ©cialisĂ©) est souvent utile.

 

3.    L’entreprise dĂ©finit :

⇒    Les outils Ă  mettre en place pour accompagner la dĂ©marche GPEC : entretiens professionnels, bilans de compĂ©tences, actions de formation, validation des acquis de l’expĂ©rience (VAE), nouvelle organisation du travail, mobilitĂ©s


⇒    Les modalitĂ©s de suivi de la dĂ©marche (indicateurs de rĂ©alisation des actions prĂ©vues, groupes de travail, modalitĂ©s d’ajustement
).

 

 

 

 

A chaque Ă©tape, les entreprises peuvent se faire accompagner par :


⇒   Leur OpĂ©rateur de CompĂ©tence (OPCO) pour rĂ©aliser le diagnostic.Voir la liste 
⇒   Un expert pour la cartographie des compĂ©tences recherchĂ©es et l’élaboration du plan de GPEC.

       Voir la liste des CFC du GRETA de la Guadeloupe.


Les entreprises employant moins de 300 salariĂ©s peuvent bĂ©nĂ©ficier d’une aide financiĂšre de l’État pour recourir

Ă  cet accompagnement, gĂ©nĂ©ralement plafonnĂ©e Ă  50% du coĂ»t du consultant dans la limite de 15 000 €

(12 500 € dans le cadre d’un projet collectif interentreprises).

 

 

 

d.    Former pour anticiper les besoins en compĂ©tences et amĂ©liorer la performance

 

 

 

 

 

 

Le plan de GPEC prĂ©voit la rĂ©alisation d’actions de formation au bĂ©nĂ©fice des salariĂ©s. Ces derniĂšres visent diffĂ©rents objectifs : 


⇒    Adapter les compĂ©tences aux exigences (lĂ©gislatives, environnementales, technologiques
)
⇒    DĂ©velopper de nouvelles compĂ©tences en lien avec des niches, des innovations, pour optimiser l’organisation

 

Les actions de formation peuvent ĂȘtre organisĂ©es dans le cadre :


⇒    du plan de dĂ©veloppement des compĂ©tences de l’entreprise ;
⇒    d’une reconversion ou promotion par l’Alternance (Pro-A) ;
⇒    du Compte personnel de formation (CPF)
⇒   Le tutorat peut aussi ĂȘtre mobilisĂ©, en particulier pour prĂ©server les savoir-faire de l’entreprise, valoriser les compĂ©tences des salariĂ©s expĂ©rimentĂ©s ou accompagner les mobilitĂ©s (AFEST)

 

  → Le plan de dĂ©veloppement des compĂ©tences


Créé par la Loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018, le plan de développement des compétences a succédé au

« plan de formation ». Il est élaboré et/ou mis à jour chaque année.

 

Avec cet outil de pilotage de la formation professionnelle, l’entreprise peut dĂ©finir les actions et les mesures de formation permettant de soutenir son activitĂ©, accompagner ses projets de dĂ©veloppement et ses orientations stratĂ©giques. 

 

Il permet aux salariĂ©s de suivre des actions de formation Ă  l’initiative de leur employeur, par opposition Ă  celles qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grĂące Ă  leur compte personnel de formation ou CPF (article L6312-1 du Code du travail).


Le plan de dĂ©veloppement des compĂ©tences s’organise aujourd’hui en distinguant deux types d’actions : 


 Les actions obligatoires : Elles doivent impĂ©rativement ĂȘtre mises en place pour que les salariĂ©s poursuivent l’exercice d’une activitĂ© ou d’une fonction, en application d’une convention collective ou de dispositions lĂ©gales et rĂ©glementaires. Elles doivent obligatoirement ĂȘtre rĂ©alisĂ©es sur le temps de travail effectif et donnent lieu au maintien de la rĂ©munĂ©ration par l’employeur.


 Les actions non obligatoires : Elles concernent l’adaptation des salariĂ©s Ă  leur poste de travail et le maintien de leur capacitĂ© Ă  occuper un emploi, tel que prĂ©vu par l’article L.6321-1 du Code du travail. Elles peuvent ĂȘtre rĂ©alisĂ©es sur le temps de travail avec maintien de la rĂ©munĂ©ration.

 

A retenir : Quel que soit le type d’action de formation, l’employeur a toujours l’obligation d’assurer l’adaptation des salariĂ©s Ă  leur poste de travail et de veiller au maintien de leur capacitĂ© Ă  occuper un emploi, au regard notamment de l’évolution des emplois, des technologies et des organisations (article L6312-1  du Code du travail).


Les entreprises peuvent bénéficier de financement pour tout ou partie de leur plan de développement des compétences.

Il faut pour cela se rapprocher de son OPCO. 

 

 


2- Accompagner la mobilitĂ© et la reconversion professionnelle de ses salariĂ©s : une responsabilitĂ© sociale de l’entreprise 

 

 

 

 

 

a.    DĂ©finition


CrĂ©Ă© par la Loi Avenir Professionnel de 2018, le dispositif Pro-A (ex-pĂ©riode de professionnalisation) s’inscrit dans un parcours de reconversion ou de promotion par alternance du salariĂ©. 


La Pro-A s'adresse aux salariĂ©s (mĂȘme en activitĂ© partielle) :


‱    En contrat de travail Ă  durĂ©e indĂ©terminĂ©e (CDI),
‱    Sportifs ou entraĂźneurs professionnels en contrat Ă  durĂ©e dĂ©terminĂ©e (CDD),
‱    En contrat unique d'insertion (CUI) Ă  durĂ©e indĂ©terminĂ©e.


Le salariĂ© ne doit pas ĂȘtre titulaire d’une certification enregistrĂ©e au RNCP de niveau Bac+3.

 

 


b.    Enjeux de la Pro-A pour l’entreprise


Le dispositif vise Ă  permettre au salariĂ© de changer de mĂ©tier ou de profession, au sein de l’entreprise, ou vers de nouveaux projets. Il peut aussi s'agir de bĂ©nĂ©ficier d'une promotion sociale ou professionnelle. Pour cela, il est mis en place soit une formation en alternance, soit par une validation des acquis de l'expĂ©rience (VAE).


L’activation du dispositif peut se faire à l’initiative :


‱    De l'employeur dans le cadre du plan de dĂ©veloppement des compĂ©tences de l'entreprise.
‱   Du salariĂ© qui souhaite bĂ©nĂ©ficier d'une reconversion ou promotion par alternance. Il doit en faire la demande Ă  son employeur de prĂ©fĂ©rence par lettre recommandĂ©e avec avis de rĂ©ception.

 

 

 

c.    Former pour rĂ©pondre aux besoins de reconversion ou de mobilitĂ©


Les formations pouvant ĂȘtre suivies dans le cadre de la Pro-A sont les suivantes :


‱    Un diplĂŽme ou titre Ă  finalitĂ© professionnelle enregistrĂ© au rĂ©pertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
‱    Un certificat de qualification professionnelle (CQP)
‱    Une qualification reconnue dans les classifications d'une convention collective nationale de branche
‱    La Validation des Acquis de l'ExpĂ©rience (VAE)



Pour tout besoin d’accompagnement, les Conseillùres en Formation Continue du GRETA de la Guadeloupe sont à votre disposition.

 

♩ ♩ ♩

 

Poursuivre la lecture de ce dossier - Partie II :

 

3 - L’AFEST, un dispositif adaptĂ© aux nouveaux salariĂ©s et aux petites entreprises

 

4 - Se former en contexte COVID

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EDUFORM, UN LABEL GAGE DE L"AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ

01/11/2021

EDUFORM, UN LABEL GAGE DE L"AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ

Cette dĂ©marche ambitionne l’amĂ©lioration de notre organisation visant Ă  tendre vers la satisfaction maximale de toutes nos parties prenantes tant externes (bĂ©nĂ©ficiaires, partenaires, financeurs
) qu’internes (personnels, formateurs
).

 

C’est ainsi que grĂące Ă  l’investissement de chaque acteur du GRETA, notre structure a obtenu le label EDUFORM validĂ© par la commission nationale du 21/10/2021. Un label qui a mis en avant les conformitĂ©s de notre organisation au regard des diffĂ©rents indicateurs et 3 points forts valorisant notre savoir-faire.

 

 

 

=> L’audit de certification

 

 

Le label EDUFORM a l’avantage de s’appuyer sur les valeurs de l’Éducation nationale qui s’attachent Ă  placer le bĂ©nĂ©ficiaire au cƓur de ses prestations de formation, d’intĂ©grer toutes les exigences du rĂ©fĂ©rentiel Qualiopi (label reconnu nationalement dans le cadre de la formation continue) et de reflĂ©ter tous les tenants et les aboutissants des prestations de la formation continue et de l’apprentissage.

 

Le référentiel se décompose en 3 domaines :


-    La maĂźtrise du pilotage par la qualitĂ©

-    La maĂźtrise des engagements de service vis-Ă -vis des publics, bĂ©nĂ©ficiaires et clients

-    La maĂźtrise de l’organisation

 

Ces 3 domaines Ă©tant eux-mĂȘmes scindĂ©s en 14 critĂšres et 44 indicateurs concernant tant :

 

 

◊ les activitĂ©s d’ingĂ©nierie de formation 

 

” Le prestataire recueille la demande et analyse le besoin du bĂ©nĂ©ficiaire en lien avec l’entreprise et/ou le financeur concernĂ©(s)
), de suivi de formation (Le prestataire met en Ɠuvre et adapte la prestation, l’accompagnement et le suivi aux publics bĂ©nĂ©ficiaires

y compris lors des pĂ©riodes de formation en entreprise lorsqu’elles existent
“  

 

 

◊ que du support administratif et financier 

 

“Le prestataire dĂ©finit les modalitĂ©s du suivi administratif et financier de ses prestations avec le client
”

 

 

 


 

 

 

Le GRETA de la Guadeloupe a demandĂ© et obtenu la labellisation pour 3 types d’action :       

 

-    actions de formation continue
-    action de formation en apprentissage
-    actions d’accompagnement Ă  la VAE

 

 

L’obtention du label passe par 3 phases d’audit : 

 

-    un audit interne rĂ©alisĂ© par des auditeurs acadĂ©miques permettant de mettre en avant les point de conformitĂ© et de non

conformitĂ© afin d’effectuer des ajustements

-    audit prĂ©alable rĂ©alisĂ© par des auditeurs rĂ©gionaux dont les rĂ©sultats sont transmis aux auditeurs de labellisation

-    audit de labellisation actant les conformitĂ©s, non conformitĂ©s et points forts de l’organisation au regard des indicateurs du

référentiel EDUFORM

 

La commission de labellisation validant dĂ©finitivement l’obtention du label sur Ă©tude du rapport d’audit. Le label est obtenu pour une durĂ©e de trois ans incluant un audit de surveillance Ă  mi-parcours, soit 1 an et demi aprĂšs la labellisation.

 

 

=> En conclusion

 

 

La qualitĂ© est une dĂ©marche d’amĂ©lioration continue et un engagement au quotidien. Elle n’a de cesse de viser la satisfaction des acteurs internes et externes en adaptant notre organisation, nos procĂ©dures, nos mĂ©thodes de travail. C’est grĂące Ă  une dĂ©marche collective, une implication et un investissement de chaque acteur que l’atteinte de la labellisation a Ă©tĂ© possible.

 

La labellisation n’est pas une fin en soi. Nous poursuivons notre engagement dans cette dĂ©marche d’amĂ©lioration continue afin d'optimiser notre niveau de qualitĂ©.

 

 

 

LES STAGIAIRES DU GRETA DE LA GUADELOUPE SE MOBILISENT ! ET VOUS ?

17/04/2021

LES STAGIAIRES DU GRETA DE LA GUADELOUPE SE MOBILISENT ! ET VOUS ?

Le Greta de la Guadeloupe aide l’EFS Guadeloupe Guyane Ă  relever les stocks qui sont de plus en plus bas ! La frĂ©quentation des donneurs continue de diminuer tandis que les malades et les accidentĂ©s sont toujours aussi nombreux !
 
En raison de cet appel d’urgence, le Greta de Guadeloupe s’est mobilisĂ© afin d’aider l’EFS Ă  collecter le maximum de poches le vendredi 16 avril au complexe Family Plaza Ă  DothĂ©mare aux Abymes.
Chaque stagiaire du Greta a voulu porter sa pierre pour que les stocks puissent remonter mais aussi sensibiliser la population guadeloupéene. Ce qui était un projet pédagogique à la base est devenu pour ces étudiants un véritable challenge.

 

 

Implication de plusieurs pĂŽles de formation

 

Les stagiaires de plusieurs groupes ont Ă©tĂ© sollicitĂ©s afin de prĂ©parer cette action, en mobilisant les compĂ©tences professionnelles Ă  dĂ©velopper dans le cadre de leurs formations : webdesigners, assistantes de direction, agents de restauration, DEAES (diplĂŽme d’état d’accompagnant Ă©ducatif et social)
 


 Â« Les rĂ©serves de l’EFS sont Ă  ce jour, trĂšs faibles. Il est impĂ©ratif d’organiser une campagne, de sensibiliser et de mobiliser la population Ă  ce geste qui peut ĂȘtre  vital pour un grand nombre de personnes » dĂ©clarent les stagiaires Assistantes de Direction.

 

Elles ont travaillĂ© sur la gestion du projet en relation avec le service communication du GRETA. EncadrĂ©es par leur formateur Lauric Gassette, au programme : fiche descriptive, note d’opportunitĂ©, rĂ©tro-planning, fiche produits, communiquĂ© de presse. 

 

Trois apprenants Webdesigners accompagnĂ©s par Charly MakaĂŻa leur formateur, ont crĂ©Ă©, Ă  partir des Ă©lĂ©ments fournis par l’EFS, les visuels pour les rĂ©seaux sociaux et l’affichage.

 

 

ParticuliĂšrement sensibilisĂ©s par StĂ©phanie De Courtemanche de la ClĂ©mendiĂšre, Responsable de communication de l’EFS, les stagiaires en formation DEAES (diplĂŽme d’état d’accompagnant Ă©ducatif et social), ont endossĂ© avec enthousiasme le rĂŽle d’ambassadeurs auprĂšs des formateurs, stagiaires, personnel GRETA, mĂ©dias, commerçants et grand public frĂ©quentant la zone.

 

FĂ©licitations Ă  Julie, stagiaire DEAES, pour sa premiĂšre Ă©mission tĂ©lĂ© dans  "Sans rendez-vous"  sur Guadeloupe la 1Ăšre TV le 12 avril avec  l'Établissement Français du Sang Guadeloupe - Guyane.

 

Le Chef rĂ©putĂ© Sabirh Dessayes et les stagiaires agents de restauration ont produit les collations proposĂ©es aux donneurs. 

 

 

 

 

 

Une mobilisation utile et réussie

 

« Cette mobilisation des stagiaires du GRETA est vraiment un bel engagement qui tombe au bon moment car les donneurs de sang sont beaucoup moins nombreux Ă  se dĂ©placer lors des collectes de sang et Ă  la Maison du don, et nos stocks sont au plus bas.   Je salue leur initiative et leur motivation » souligne StĂ©phanie De Courtemanche. Depuis le site GRETA des Abymes, elle a appelĂ© Ă  la mobilisation de tous.

 

« Conduire des partenariats avec des structures de l'Ă©conomie Sociale et solidaire est une orientation forte qui a Ă©tĂ© prise par le GRETA, en vue d’ancrer dans le concret la formation de nos stagiaires » conclut Laetitia Lebrave, directrice opĂ©rationnelle du GRETA de la Guadeloupe. Orientation rĂ©affirmĂ©e le 16 avril sur les ondes de RCI Radio CaraĂŻbes Internationale.

 

 

Les stagiaires et toute l'Ă©quipe du GRETA ont reçu  les fĂ©licitations des infirmiĂšres, du mĂ©decin et de la responsable de communication de l'EFS. Un encouragement Ă  renouveler la manifestation, inviter d'autres structures Ă  s'engager aux cĂŽtĂ©s de l'EFS, et surtout inciter la population Ă  continuer Ă  donner son sang.

 

LES A.I.R.E EN OPEN SPACE

16/03/2021

LES A.I.R.E EN OPEN SPACE

Le pĂŽle Tertiaire et Formations GĂ©nĂ©rales est basĂ© au LycĂ©e Gerville RĂ©ache Ă  Basse- Terre mais rayonne sur l’ensemble de la Guadeloupe. Son champ d’intervention couvre les secteurs professionnels et domaines de formation suivants (y compris la VAE) : secrĂ©tariat, comptabilitĂ© gestion, commerce et la vente, ressources humaines, bureautique, lutte contre l’illettrisme, français langue Ă©trangĂšre, langues


 

 

Avec ValĂ©rie GERAN, ConseillĂšre en Formation Continue au PĂŽle Tertiaire et Formations GĂ©nĂ©rales,

dĂ©couvrons les AIRE et les objectifs du projet d’amĂ©nagement de l’open space. 

 


 

 

″ Ces espaces d’apprentissage ont pour mission d’accueillir, former et accompagner Ă  la certification

le public souhaitant faire Ă©voluer ses compĂ©tences. C’est un dispositif sur mesure.″

 

 

 

Qu’est- ce que les Ateliers d’Initiation, de Renforcement et d’Expertise ?


Le dispositif AIRE est un concept innovant permettant Ă  tout candidat de trouver une rĂ©ponse Ă  son besoin d’accompagnements dans son projet de formation professionnelle. C’est la loi Avenir professionnel du 05 septembre 2018 marquant un vĂ©ritable tournant dans le monde de la formation qui a motivĂ© la crĂ©ation du dispositif. Les actifs disposent dĂ©sormais de meilleures mesures pour dĂ©cider de leur avenir professionnel. Il est impĂ©ratif que les organismes de formation soient en capacitĂ© de leur apporter les moyens d’y parvenir mais Ă©galement de se rĂ©inventer.


Ces espaces d’apprentissage ont pour mission d’accueillir, former et accompagner Ă  la certification le public souhaitant faire Ă©voluer ses compĂ©tences. C’est un dispositif sur mesure. Ă€ tout moment de l’annĂ©e, salariĂ©s, demandeurs d’emploi, candidats individuels
peuvent se prĂ©parer la validation d’une certification allant du niveau 3 au niveau 5, actualiser ou renforcer leurs compĂ©tences Ă  leur rythme. 


EntiĂšrement individualisĂ©e, l’organisation permet Ă  chacun d’avancer selon ses besoins, son niveau et ses disponibilitĂ©s. Les nombreuses possibilitĂ©s qu’offrent les A.I.R.E leur permettent d’ĂȘtre prĂ©sentĂ©s comme des dispositifs Ă  entrĂ©es et sorties permanentes sur deux sites, Pointe Ă  Pitre et Baillif.

 

 

Parmi les dĂ©marches engagĂ©es par le pĂŽle, figurent diffĂ©rents projets dont l’amĂ©nagement d’un open space.

Pourquoi l'open space ?


Le rĂŽle et la mission des organismes de formation ont fortement Ă©voluĂ© de nos jours. Il n’est plus uniquement le lieu d’acquisition des savoirs et des compĂ©tences mais devient un espace qui favorise le lien social, voire le ressourcement. A travers son concept des AIRE, le GRETA de la Guadeloupe veut s’inscrire dans cette logique.

 


″ L’action de formation ne se limite pas Ă  une transmission de compĂ©tences. Elle se construit,

se dĂ©veloppe Ă©galement dans un environnement professionnel moderne, dynamique et convivial. ″

 


Associant nos stagiaires qui suivent leur formation au collĂšge Front de Mer, avec l’accord du Principal Bruno BOMANE SAIB, nous avons optĂ© pour cet amĂ©nagement.

 

 

 

ValĂ©rie GERAN a sollicitĂ© la designer Karine GABON pour l’accompagner, dans la mise en Ɠuvre du projet

 

 

 

 

Notre volontĂ© vise Ă  casser les codes des salles de cours classiques ou chacun occupe une place bien dĂ©finie y compris le formateur. Il est nĂ©cessaire de laisser chaque participant le choix d’évoluer dans l’espace comme il le souhaite afin d’organiser son travail en petit ou grand groupe, s’isoler, se mettre en situation



Cette initiative rĂ©pond Ă©galement au choix du GRETA de la Guadeloupe de rĂ©unir ses pĂŽles autour de desseins commun et de donner du sens aux apprentissages. Il est nĂ©cessaire de proposer  davantage de travaux rĂ©els et concrets aux apprenants au lieu de mises en situation fictives. La rĂ©alisation de cet open space est in fine un projet  transversal qui implique actuellement plusieurs formations en cours.. Les stagiaires des pĂŽles BTP et Industrie concourent Ă  la rĂ©alisation des travaux en qualitĂ© de maçons,  menuisiers - agenceurs (pĂŽle BTP), cĂąbleurs en Ă©lectricitĂ©, Ă©lectronique et informatique (pĂŽle Industrie).

 


ValĂ©rie GERAN a sollicitĂ© la designer Karine GABON pour l’accompagner, dans la mise en Ɠuvre de ce projet. La conception tient compte du besoin de polyvalence mais aussi de convivialitĂ© par un dispositif de cloisonnement mobile en panneaux de bois ajourĂ©s.


L’open space se dĂ©cline en trois espaces fonctionnels :
‱ Un coin accueil
‱ Un espace de travail en autonomie
‱ Un espace collectif multi fonctionnel (salle de rĂ©union ou d’activitĂ©s en groupe, coin dĂ©tente)


Nous avons hĂąte de dĂ©couvrir les rĂ©sultats de ce travail collaboratif. Livraison fin avril !

 

 

Pour contacter le pÎle Tertiaire- Formations générales :

Valérie GERAN
ConseillĂšre en Formation Continue :
valerie.geran@gretaguadeloupe.fr

 

pole.tertiaire@gretaguadeloupe.fr

Tel : 0590 01 03 50